Blog Jean-Paul AMOUDRY, Sénateur Honoraire

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 27 juin 2016

Réunion relative à l'épizootie de brucellose des bouquetins du Massif du Bargy, samedi 25 juin 2016 à Annecy-le-Vieux

DL_2016_06_26_brucellose.bmp
Le Dauphiné Libéré du 26 juin 2016

vendredi 6 mai 2016

Le 8e Printemps des à Faverges pour les chevriers des Savoie

Terres_des_savoie_2016_05_06.bmp
Terres des Savoie du 6 mai 2016

lundi 25 avril 2016

Inauguration du 8ème Printemps des Chèvres à Faverges

DL_2016_04_24.bmp
Le Dauphiné Libéré du 24 avril 2016

mardi 4 novembre 2014

Beau panel de races à la Foire des chèvres et des moutons à La Clusaz

R2014_11_04_Foire_Clusaz.jpg
Le Dauphiné Libéré du 4 novembre 2014

lundi 28 avril 2014

Le grand rendez-vous du Printemps des Chèvres à Faverges

R2014_04_17_Faverges.jpg

Lire la suite...

mardi 15 avril 2014

Extrait du compte rendu intégral des débats de la séance du 10 avril 2014 sur mon amendement

Agriculture, alimentation et forêt
Suite de la discussion d’un projet de loi dans le texte de la commission

M. le président. L'amendement n° 516 rectifié, présenté par MM. Amoudry, Lasserre, Dubois, Tandonnet et Jarlier, Mme N. Goulet et M. Guerriau, est ainsi libellé :
Alinéa 45, dernière phrase
Remplacer les mots :
et en la préservant des préjudices causés par les grands prédateurs
par les mots :
pour lutter contre l’envahissement par la friche de l’espace pastoral, et pour la préserver des préjudices causés par les grands prédateurs
La parole est à M. Jean-Paul Amoudry.

M. Jean-Paul Amoudry. Le pastoralisme représente un enjeu primordial pour l’agriculture de montagne et pour la gestion des espaces d’altitude. Cette question, fréquemment abordée par notre assemblée, mérite d’être clairement prise en compte à l’article 1er du projet de loi, qui définit la politique en faveur de l’agriculture et de l’alimentation.

La reconnaissance de la spécificité de l’agriculture de montagne et de son rôle dans le maintien et la valorisation du patrimoine montagnard passe nécessairement par une plus grande prise en considération du pastoralisme, principale activité de ces zones.

Or l’envahissement des territoires d’altitude par la friche menace les activités humaines, les équilibres naturels et, à terme, le développement durable. Lutter contre l’avancée de la friche s’impose donc comme un impératif et nécessite à l’évidence de garantir la pérennité de l’élevage, menacé par les attaques de prédateurs, qui ne cessent d’augmenter, du fait, notamment, de la croissance de la population de loups dans notre pays.

Cet amendement tend donc à affirmer le caractère indispensable de pâturages d’avenir préservés de l’enfrichement et indemnes de la prédation. Ceux-ci sont indispensables pour d’évidentes raisons économiques et sociales – il y va de l’avenir de l’emploi dans les zones d’altitude –, mais aussi pour valoriser les territoires montagneux, dont certains sont inscrits au patrimoine mondial de l’humanité.

Lire la suite...

jeudi 10 avril 2014

Un contrat pour le développement de la filière caprine

R2014_04_10_Printemps_des_chevres.png
L'Essor du 10 04 2014

lundi 7 avril 2014

Signature d'une convention pour développer la filière caprine lors du Printemps des Chèvres à Faverges

R2014_04_06_Ptps_des_chevres.png
Le Dauphiné Libéré du 6 04 2014

mardi 23 avril 2013

Congrès de l’économie alpestre de Haute-Savoie

Vendredi 19 avril 2013, j’ai présidé le Congrès de l’économie alpestre de Haute-Savoie, qui s’est tenu à Vacheresse, en vallée d’Abondance, où nous avons été accueillis par Jean-Pierre FAVRE-VICTOIRE, Maire de cette commune et par le Président de la Communauté de Communes Bernard MAXIT.

Cette journée annuelle d’échanges a rassemblé près de 150 participants : élus locaux, représentants de l’Etat et des organisations professionnelles agricoles, acteurs et partenaires du pastoralisme.

Avant d’évoquer l’actualité pastorale, j’ai rappelé les travaux de l’année 2012 au cours de laquelle la SEA a renforcé son assise financière par la création d’un fonds associatif.

En effet, grâce à l’engagement du Conseil Général de la Haute-Savoie, du Conseil Régional Rhône-Alpes, des Communautés de Communes et de ses partenaires professionnels et associatifs, la SEA a vu, du même coup, renouveler son capital confiance, afin de poursuivre :

- d’une part, sa mission d’intérêt général et de services auprès de ses membres ;

- et d’autre part, une mission de conseil, de service et d’autres prestations auprès de l’ensemble des acteurs de l’espace alpestre.

Après un bref rappel des actions de la SEA (que je vous invite à découvrir sur le nouveau site internet commun avec nos collègues et amis de la SEA de la Savoie : http://www.echoalp.com), nos travaux se sont déroulés autour de trois thématiques :

* La place des troupeaux ovins et caprins dans les alpages de Haute-Savoie :

Après les interventions et analyses très constructives de Michel GRIVEL, agriculteur à Larringes, de Bernard MARCHAND, Président du Syndicat Caprin, et éleveur à Faverges, et d’Anne SERRE, Présidente du Syndicat Ovin, et éleveur à Cercier, Guy CHAVANNE, Conseiller Général et Antoine ROUILLON, Directeur de la SEA, ont fait le bilan des 9 années de pratique de troupeaux d’intérêt collectif ovins et caprins pour la reconquête pastorale en Haute-Savoie.

* Europe 2014 -2020 : quelles perspectives pour le pastoralisme ?

François THABUIS, Président National des Jeunes Agriculteurs, Christophe LEGER, Vice-Président de la Chambre Interdépartementale d’Agriculture Savoie Mont-Blanc, membre du groupe de travail sur la Politique Agricole Commune (PAC) Alpes du Nord, et Nicolas EVRARD, Secrétaire Général de l’Association Européenne des Elus de la Montagne, ont présenté les orientations actuelles prises à l’échelle européenne en ce qui concerne la future PAC, son application à la montagne, et la politique européenne des massifs européens.

* Intercommunalités de montagne au cœur de l’économie alpestre :

Bernard MAXIT, Président de la Communauté de Communes de la Vallée d’Abondance, et Arnaud DUTHEIL, Directeur du Conseil d’Architecture d’Urbanisme et de l’Environnement (CAUE), ont exposé le projet de restauration patrimoniale et les aménagements pastoraux sur l’alpage de Bise. Gérard FOURNIER, agriculteur et Maire des Villards-Sur-Thônes, Président du Plan Pastoral Territorial (PPT) Fier Aravis, a présenté la démarche de préservation foncière des alpages laitiers du territoire Fier Aravis.

Jean-Paul MOILLE, Conseiller Régional Rhône-Alpes, a fait état des engagements de la Région aux côtés des intercommunalités maîtres d’ouvrage des 7 Plans Pastoraux Territoriaux de Haute-Savoie. François MOGENET, Vice-Président du Conseil Général, Président de la Commission Agriculture, Développement Rural et Environnement du Conseil Général, a rappelé le rôle croissant des intercommunalités dans l’évolution du Schéma Départemental des Espaces Naturels Sensibles.

Sont intervenus pour conclure ces fructueux travaux de notre Congrès :

-Thierry ALEXANDRE, Directeur Départemental des Territoires de la Haute-Savoie ;

-Marie-Louise DONZEL, Vice-Présidente de la Chambre Interdépartementale d’Agriculture Savoie Mont-Blanc, et Vice-Présidente de la SEA ;

-François MOGENET, Vice-Président du Conseil Général de la Haute-Savoie.

* * *

L’ensemble des participants ont relevé avec beaucoup de satisfaction la densité et la richesse des débats grâce à un rare éventail d’intervenants particulièrement qualifiés et représentatifs que je remercie encore de leur participation.