Blog Jean-Paul AMOUDRY, Sénateur Honoraire

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 4 juillet 2016

Assemblée Générale de la SAFER Rhône-Alpes à Poisy

2016_06_30_AG_SAFER_RA.bmp Terres des Savoie du 30 juin 2016

mercredi 27 janvier 2016

La cérémonie des voeux à Entremont

DL_2016_01_27_Entremont.bmp
Le Dauphiné Libéré du 27 janvier 2016

jeudi 4 juin 2015

Le développement industriel de la ville de Faverges remonté jusqu'à sa source

Essor_4_06_2015_Faverges.bmp
L'Essor Savoyard du 4 juin 2015

lundi 25 mai 2015

Inauguration de la Source du Biel à Faverges

DL_25_05_2015.bmp
Le Dauphiné Libéré du 25 mai 2015

lundi 2 février 2015

Cétait en 2014

cetaiten2014.jpg

Pour consulter la brochure, cliquer sur le lien ci-dessous : cetaiten2014-bd-427.pdf

vendredi 12 décembre 2014

Ma déclaration lors du vote du budget 2015 du Conseil Général de la Haute-Savoie, le mardi 9 décembre 2014

Ce budget 2015 est construit dans la lignée de ses précédents, avec les mêmes caractéristiques de :

  • priorité à l’investissement structurant et productif,
  • de soutien à l’innovation et l’enseignement,
  • d’effort de solidarité,
  • d’appui à nos filières professionnelles ;

autant de politiques fondées sur des ressources confortables et une volonté de désendettement ménageant des capacités d’investissement pour l’avenir.

Toutefois, ce budget est très certainement le dernier d’une époque – nos « trente glorieuses » - au cours desquelles la vitalité de nos entreprises et notre situation frontalière ont permis à notre collectivité d’insuffler un développement équitablement réparti sur le territoire, et de connaître un taux de croissance enviable en limitant le niveau de la demande d’emploi. Situation que nous qualifions d’ "atypisme haut-savoyard".
Or, si ce budget est pour les mois à venir encore facteur de stabilité, il est celui d’une année charnière qui oblige notre collectivité à se demander : et après ?

Car 2015 ouvre une période nouvelle, chargée d’incertitudes.
Nouvelle, car le Conseiller Général cédera la place au Conseiller Départemental ;
Nouvelle, par le nouveau mode de scrutin électoral et la nouvelle délimitation des cantons ;
Nouvelle, et plus démocratique, parce que l’assemblée sera désormais composée paritairement de femmes et d’hommes ;
Mais aussi, une période pleine d’incertitudes.

Le législateur tient en mains le destin de notre collectivité, et qui sait ce que sera en définitive le contenu de la réforme entreprise.

Diverses hypothèses, de la plus pessimiste à la plus optimiste, peuvent être avancées.
Imaginons en deux.
Première hypothèse, « minimaliste » : la clause générale de compétence est abolie, et la collectivité départementale n’a plus en charge que les missions sociales et la solidarité territoriale.

A supposer que les ressources soient assurées, il pourrait être tenté en pareil cas de rassembler sous ce concept de « solidarité territoriale » non seulement les aides aux communes – qui paraissent admises – mais plus largement et précisément le soutien aux équipements structurant le territoire : eau, voiries, énergie, numérique, logement, ferroviaire,… comme le soutien aux politiques montagne –telles que le pastoralisme – en s’appuyant sur des réseaux organisés à l’échelle régionale, à partir de nos structures haut-savoyardes.

A l’opposé de cette hypothèse « minimaliste », et comme il n’est pas interdit d’être optimiste, retenons l’hypothèse (éventuellement fondée sur le schéma d’une collectivité territoriale savoyarde) du maintien de nos compétences en l’état.
Si la Haute-Savoie pourrait en être satisfaite, il ne semble pas cependant que les « choses puissent continuer comme avant… ».
En effet, la baisse inéluctable des dotations, cumulée à l’impérieuse nécessité de ménager les capacités contributives de nos concitoyens, obligeront la collectivité à réviser en profondeur ses politiques et à redéfinir ses équilibres budgétaires.

En conclusion, et quelles que soient les hypothèses, l’administration de la collectivité imposera des priorités : de rechercher toutes économies possibles dans la gestion des moyens, en particulier par la mutualisation ; mais aussi de rechercher toutes solutions permettant de faire avancer quelques grands dossiers, qui peinent à voir le jour : pensons au logement, à nos capacités d’accueil en EHPAD, mais aussi à l’achèvement de la desserte Sud Léman comme au contournement de l’agglomération annécienne – tunnel compris.

Alors que l’assemblée, comme les services, ne ménagent pas leurs efforts pour aboutir sur tous ces chantiers, et que les moyens financiers ne sont pas en cause, il faut s’interroger prioritairement sur les voies et moyens de relever ces défis, et donc sur la gouvernance de ces dossiers.

Merci d’avoir prêté attention à ces quelques réflexions, que m’inspire le budget 2015 au regard de son immédiat lendemain.

jeudi 11 décembre 2014

Lancement d'une étude départementale du potentiel hydroélectrique de la Haute-Savoie

R2014_12_11.jpg
L'Hebdo des Savoie du 11 décembre 2014

lundi 8 décembre 2014

Lancement d'une étude sur le potentiel hydroélectrique de la Haute-Savoie

R2014_12_06_hydroelectricite.jpg
Le Dauphiné Libéré du 6 décembre 2014

lundi 13 octobre 2014

Les deuxièmes Etats Généraux de l'Eau en Montagne à Megève

R2014_10_09_EGEM.jpg
Le Dauphiné Libéré du 9 octobre 2014

lundi 22 septembre 2014

Le Plan Pastoral Territorial Fier-Aravis présenté aux élus de la CCVT

R2014_09_21.jpg
Le Dauphiné Libéré du 21 09 2014

mardi 20 mai 2014

L'économie alpestre appelle à davantage de solidarité territoriale pour la montagne

Pour visionner l'article, cliquer sur le lien ci-dessous :

SAVOI_P03.pdf

Terres des Savoie du 15 05 2014

mercredi 7 mai 2014

Pastoralisme, entre tradition et innovation

R2014_05_08_Pastoralisme.jpg
L'Essor du 8 05 2014

vendredi 2 mai 2014

La Société d'Economie Alpestre lance un appel à l'ensemble des vallées

R2014_05_01_SEA_Essor.jpg
L'Essor du 01 05 2014

De nombreuses communes ont pu conserver leurs alpages

R2014_05_01_SEA_Messager.jpg
Le Messager - édition Genevois du 01 05 2014

mardi 29 avril 2014

Economie alpestre : 40 ans au servicedes espaces sensibles

R2014_04_29.png
Le Dauphiné Libéré du 29 04 2014

vendredi 28 février 2014

Salon de l'agriculture: Signature d'une convention nationale entre les agriculteurs et Domaines Skiables de France

Que d'élus des Savoie au mètre carré, ce mercredi 26 février, pour la signature d'une charte nationale entre le président des Chambres d'agriculture et le président de Domaines Skiables de France. En jeu, la promesse d'un "développement harmonieux et équilibré de leurs activités". C'est à dire?
img_2045_1.jpg
© France 3 Les élus des Savoie en nombre pour assister à la signature de cette convention entre les Chambres d'agriculture et Domaines Skiables de France

Le ski et les vaches sont les deux mamelles de la montagne. Deux activités qui ne se sont pas toujours entendues. Les gestionnaires de stations n'ont pas toujours écouté les paysans et les agriculteurs ont parfois barré la route au ski. Je vous parle d'un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître. Quoique.

Les problèmes tournent souvent autour des ressources: le captage de l'eau ou le respect de l'herbe qui est la base de l'alimentation des troupeaux mais aussi le support du ski, puisque l'herbe maintient le manteau neigeux. Aujourd'hui à la montagne, les exploitants moniteurs de ski sont nombreux, preuve que les deux mondes ne se regardent plus en chiens de faïence. Pour autant, coucher deux-trois petites règles sur le papier, cela ne fait pas de mal.

C'est le principe de la charte testée dans les Savoie et qui devient à présent nationale.

S'écouter et s'entendre
En vrac, agriculteurs et gestionnaires des domaines skiables promettent de se rencontrer plus souvent pour évoquer les problèmes des uns et des autres, en présence d'un animateur "neutre", pourquoi pas un élu. On y évoquera notamment les calendriers: dates de l'alpage, de la fauche pour les uns, d'ouverture et de fermeture du domaine pour les autres et la période des gros travaux.

Lors des aménagements importants, rebelote pour une réunion. Et pour cause. Prenons l'exemple de l'installation d'un réseau d'enneigeurs cela peut être impactant pour l'activité agricole mais c'est aussi l'occasion de réfléchir à l'installation de robinets ou d'un réseau d'eau pour les alpagistes.

Communiquer ensemble
Côté communication, les deux parties sont invitées à faire le boulot de promotion ensemble. C'est ce qui se passe notamment sur le Salon de l'agriculture à hauteur du stand "Savoie Mont Blanc" où éleveurs et professionnels du tourisme sont sur le même espace. Il est aussi demandé de créer des fêtes en commun. Ensemble, exploitants agricoles et domaines skiables doivent aussi travailler sur la sensibilisation du public: ex. pour rappeler aux VTTistes de respecter parcelles et clôtures et aux skieurs de collecter leurs déchets.

Ce rapprochement donne aussi d'autres pistes comme une réflexion sur l'emploi des saisonniers qui pourraient peut-être travailler à l'année en jouant les conducteurs de dameuses l'hiver et les vachers l'été...

Bref, l'idée maîtresse est de se comprendre et de raisonner ensemble.

Par Franck Grassaud de France 3 Alpes - Publié le 26/02/2014
http://alpes.france3.fr/2014/02/26/salon-de-l-agriculture-signature-d-une-convention-nationale-entre-les-agriculteurs-et-domaines-skiables-de-fr

Signature d'une charte de coopération entre les Chambres d'Agriculture et Domaines Skiables de France pour un développement équilibré de l’Économie de la Montagne

Pour lire le communiqué de presse, cliquer sur le lien ci-dessous :
CP-DSF_APCA_post_signature.pdf
2014_02_26_SIA_photo_2.jpeg
2014_02_26_SIA_photo_1.JPG

jeudi 23 janvier 2014

Emouvante cérémonie des voeux à Marlens

R2014_01_23_voeux_marlens.png
L'Essor du 23 01 2014

jeudi 19 septembre 2013

Inauguration de la Station d'Epuration à macrophyte à Alex

R2013_09_19_Step_macrophyte_Alex.png
L'Essor du 19 09 2013

vendredi 13 septembre 2013

Aperçu de mon agenda - Semaine du 16 au 22 septembre 2013

Lundi 16 septembre 2013 :

  • Séminaire financier au Conseil Général de la Haute-Savoie
  • Jury SYANE (Appel à projets MDE 2013)
  • Réunion de l'Union des Syndicats d'Energies de Rhône-Alpes(USERA) à Montpellier


Mardi 17, Mercredi 18 et Jeudi 19 septembre :

  • Congrès de la FNCCR à Montpellier

(Présidence de 2 tables rondes « distribution d’électricité : péréquation nationale et service public de proximité » le 17 septembre
et "Quel modèle économique et tarifaire pour les ELD en 2015 ?" le 18 septembre)

Vendredi 20 septembre 2013 :

  • Réunion au SYANE avec la Directrice Régionale d’ERDF


Samedi 21 septembre 2013 :

  • Réception de travaux « sécurisation de l’alimentation en eau » sur l’alpage de l’Haut de Marlens
  • Réunion UDI 74 / UMP 74

- page 1 de 2