Blog Jean-Paul AMOUDRY, Sénateur Honoraire

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 6 novembre 2017

Pour la voie verte du Thoron, un plan de sécurisation citoyen

DL_2017_11_05.JPG
Le Dauphiné Libéré du 5 novembre 2017

jeudi 21 janvier 2016

La cérémonie des voeux de la Fédération des Chasseurs de la Haute-Savoie

DL_2015_01_21_FD_Chasseurs.bmp
Le Dauphiné Libéré du 21janvier 2016

vendredi 23 janvier 2015

Vendredi 23 janvier 2015 : inauguration du télémix du Bossonnet à La Clusaz

Telemix_Bossonet.jpg

Inauguration_telemix_Bossonnet.jpg
Bossonnet_clusaz.jpg
Pour consulter le dossier de presse, cliquer sur le lien ci-dessous :
LC-Hiver_Bossonnet2014.pdf

jeudi 2 octobre 2014

Une ligne souterraine pour la sécurisation de l'alimentation électrique des Aravis

Numeriser0001.jpg
L'Essor Savoyard du 2 octobre 2014

jeudi 18 septembre 2014

Réponse à la Question écrite concernant la révision des vacances scolaires pour la période 2014-2017

Question n° 11087 adressée à M. le ministre de l'éducation nationale transmis à Mme la ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche
Publiée le : 27/03/2014
Texte de la question : M. Jean-Paul Amoudry attire l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale sur le calendrier des vacances scolaires pour la période 2014-2017, adopté par arrêté ministériel du 21 janvier 2014.
Ce calendrier scolaire ne tient pas compte des suggestions formulées par de très nombreux élus et représentants socio-professionnels de stations de montagne et de littoral.
En effet, il maintient des vacances de printemps tardives, s'achevant pour la dernière zone vers le 10 mai. Ceci aura pour conséquence d'accentuer la baisse de fréquentation constatée depuis trois ans, de 70 % de l'activité durant les vacances de printemps, dans toutes les stations de montagne, en raison des décalages successifs des congés de février et de printemps.
M. le ministre ayant bien voulu déclarer que la question du calendrier et des rythmes scolaires devait être revue, dans le cadre d'un accord sur l'organisation de l'année scolaire, reconnaissant ainsi les défauts du système actuel, il lui demande de bien vouloir lui préciser à quelle échéance le Gouvernement entend remettre en chantier une nouvelle réforme, ainsi que les procédures qu'il envisage de mettre en place pour élaborer un nouveau calendrier dans de meilleures conditions de dialogue et de concertation.

Lire la suite...

jeudi 17 juillet 2014

Rhône-Alpes Auvergne : une immense région impropre à l'exercice des missions de proximité

R2014_07_RAMed_17.jpg
Revue Rhône-Alpes Méditerranée n°17 de juillet 2014

vendredi 28 mars 2014

Réponse à la question écrite n°10 863 concernant la formation des masseurs-kinésithérapeutes

Question écrite n° 10863 de M. Jean-Paul Amoudry (Haute-Savoie - UDI-UC)
publiée dans le JO Sénat du 13/03/2014 - page 664

M. Jean-Paul Amoudry attire l'attention de Mme la ministre des affaires sociales et de la santé sur les négociations en cours au sujet du niveau de reconnaissance de la formation des masseurs-kinésithérapeutes.
Le 25 janvier 2013, les ministères des affaires sociales et de la santé, d'une part, et de l'enseignement supérieur, d'autre part, ont décidé de reconnaître le diplôme de masseur-kinésithérapeute au niveau licence, au moment où certains pays de l'Union européenne ont choisi de porter cette formation au niveau master.
Or, la plupart des professionnels kinésithérapeutes estiment que cette réforme n'atteste pas une reconnaissance de la profession à la hauteur de ses réelles responsabilités, et ne correspond pas au niveau de l'enseignement, ni au niveau de sortie réel des étudiants.

Aussi, une large majorité d'entre eux est opposée à la rétrogradation de la reconnaissance de leur diplôme, et réclame une reconnaissance au grade de master, comme le recommande la Confédération mondiale de la physiothérapie (WCPT), avec en outre une harmonisation du processus de recrutement des élèves kinésithérapeutes, notamment via la première année commune aux enseignements de santé (PACES).
L'ordre des masseurs-kinésithérapeute rappelle à cet égard, qu'au-delà de l'avenir de la profession, ce sont la qualité des soins et la sécurité des patients qui sont en jeu.
C'est pourquoi il lui demande de bien vouloir lui indiquer les intentions du Gouvernement en la matière.

Lire la suite...

mardi 11 mars 2014

Le Salon International de l'Agriculture en images

R2014_03_06_SIA_2014.png
R2014_03_06_SIA_2014_suite.png
Terres des Savoie du 6 03 2014

jeudi 20 février 2014

La signature d'une Convention Nationale pour renforcer la sécurité des remontées mécaniques, à La Clusaz

PLM_fevr_Clusaz.png
Pour La Montagne n°246 de février 2014
Le mensuel d'information de l'Association Nationale des Elus de la Montagne

lundi 27 janvier 2014

Signature d'une convention pour améliorer la sécurité sur les remontées mécaniques

R2014_01_25_Clusaz_avec_JPA.png
R2014_01_25_Clusaz_titre.png
R2014_01_25_Clusaz.png
Le Dauphiné Libéré du 25 01 2014

vendredi 17 janvier 2014

Aperçu de mon agenda – Semaine du 20 au 26 janvier 2014

Lundi 20 janvier 2014 :
• Commission d’Appel d’Offres du SYANE pour la réalisation des infrastructures de desserte du réseau d’initiative publique départemental très haut débit de la Haute-Savoie
• Commission Permanente au Conseil Général
• Conseil d’Administration de l’EHPAD Joseph Avet à Thônes

Mardi 21 janvier 2014 :
Au Sénat :
• Réunion du Groupe UDI – UC
• Commission des Affaires Sociales
• Audition de la FNSEA par le Groupe UDI UC, dans le cadre de la préparation de l’examen du Projet de Loi d’Avenir pour l’Agriculture
• Rencontre avec « Agricultures et Territoires, Chambres d’Agriculture France » pour débat sur le Projet de Loi d’Avenir pour l’Agriculture

Mercredi 22 janvier 2014 :
Au Sénat :
• Commission des Affaires Sociales : Examen de la proposition de loi tendant à instaurer un moratoire sur les fermetures de service et d'établissements de santé ou leur regroupement
• Deuxième lecture de la proposition de loi, modifiée par l'Assemblée nationale, visant à faciliter l'exercice, par les élus locaux, de leur mandat

Jeudi 23 janvier 2014 :
• Séance Plénière de la CNIL

Vendredi 24 janvier 2014 :
• Réunion sur la sécurité des remontées mécaniques à La Clusaz, avec Frédéric Cuvillier, Ministre délégué aux transports, à la mer et à la pêche
• Signatures de la Convention Nationale et de conventions locales sur la sécurité des remontées mécaniques à La Clusaz, en présence de Frédéric Cuvillier, Ministre délégué aux transports, à la mer et à la pêche

mardi 6 août 2013

Renforts des forces mobiles en Haute-Savoie en 2012 et 2013

R2013 08 Renforts forces mobiles

Lire la suite...

jeudi 20 juin 2013

Réponse à la Question écrite concernant les restrictions des dotations à la gendarmerie nationale

Question n° 05573 adressée à Monsieur le ministre de l'intérieur
Publiée le : 28/03/2013

Jean-Paul Amoudry attire l'attention de Monsieur le ministre de l'intérieur sur les vives inquiétudes exprimées par les élus locaux à l'égard des fortes restrictions des dotations en moyens humains et matériels imposées à la gendarmerie nationale.
Si les responsables locaux conviennent de la nécessité de réduire, autant que possible, la dépense publique, notamment les charges de fonctionnement, ils savent aussi qu'en dessous d'un certain seuil, l'exercice des missions de sécurité et de protection des personnes et des biens devient impossible.
Aussi, lui demande-t-il de bien vouloir lui préciser les dispositions que le Gouvernement envisage de prendre afin de permettre aux corps de la gendarmerie d'exercer leurs missions avec les moyens nécessaires.

Lire la suite...

vendredi 12 avril 2013

Question écrite relative à la situation du Laboratoire français de Fractionnement et des Technobiologies (LFB)

Question écrite n° 05802 de Jean-Paul Amoudry (Haute-Savoie - UDI-UC)

publiée dans le JO Sénat du 11/04/2013 - page 1123

Jean-Paul Amoudry attire l'attention de Madame la ministre des affaires sociales et de la santé sur la situation du Laboratoire français de fractionnement et des biotechnologies (LFB), spécialisé dans la production de médicaments dérivés du sang, destinés aux établissements hospitaliers français.

Ces produits relevant du champ du médicament, leur fourniture aux hôpitaux est soumise aux règles d'appel d'offres.

Or, dans cette mise en concurrence, les autres laboratoires installés à l'étranger, ne sont pas soumis aux mêmes contraintes que le LFB.

En effet, plusieurs exigences sanitaires supplémentaires pèsent sur ce laboratoire et accroissent considérablement ses coûts de production. En particulier, notre pays est le seul à déclarer les suspicions de maladie de Creutzfeldt-Jakob. Ainsi, notre règlementation impose la destruction de lots de médicaments contenant du plasma issus d'un donneur suspect. Ces retraits ont un coût très élevé (plus de 5 millions d'euros pour le dernier « retrait » du 4 octobre 2012), alors que les fabricants étrangers n'ont pas d'obligation de déclaration des suspicions de maladie de Creutzfeldt-Jakob auprès de leurs autorités sanitaires.

Aujourd'hui, le LFB est confronté à de graves difficultés financières qui l'amènent à diminuer ses investissements et son effort de recherche et développement, hypothéquant son avenir et pesant, à terme, sur les 1 600 emplois existants.

C'est pourquoi, il lui demande de bien vouloir lui indiquer les mesures que le Gouvernement compte prendre, dans ce domaine, pour garantir une meilleure sécurité des patients, en exigeant la traçabilité du plasma sanguin, quelle que soit son origine, et préserver le développement du LFB, en rétablissant un régime de concurrence équivalent à tous les fournisseurs des établissements hospitaliers français.

En attente de réponse du Ministère des affaires sociales et de la santé

vendredi 29 mars 2013

Question écrite concernant les restrictions des dotations à la gendarmerie nationale

Question écrite n° 05573 de M. Jean-Paul Amoudry (Haute-Savoie - UDI-UC)
publiée dans le JO Sénat du 28/03/2013 - page 995

Jean-Paul Amoudry attire l'attention de Monsieur le ministre de l'intérieur sur les vives inquiétudes exprimées par les élus locaux à l'égard des fortes restrictions des dotations en moyens humains et matériels imposées à la gendarmerie nationale.

Si les responsables locaux conviennent de la nécessité de réduire, autant que possible, la dépense publique, notamment les charges de fonctionnement, ils savent aussi qu'en dessous d'un certain seuil, l'exercice des missions de sécurité et de protection des personnes et des biens devient impossible.
Aussi, lui demande-t-il de bien vouloir lui préciser les dispositions que le Gouvernement envisage de prendre afin de permettre aux corps de la gendarmerie d'exercer leurs missions avec les moyens nécessaires.

En attente de réponse du Ministère de l'intérieur

jeudi 13 décembre 2012

Une gare digne d'Annecy

R2012_12_13_Gare_Annecy.png

Lire la suite...

La nouvelle gare d'Annecy a été inaugurée

R2012_12_12_Gare_Annecy.png

Lire la suite...

lundi 9 juillet 2012

Présentation du projet de plan d'actions global "éclairage public" du SYANE

R07_07_2012.png

Lire la suite...

lundi 16 avril 2012

Sécurisation de la Route Départementale 909

RHS_Magazine_139_RD_909.jpg

Haute-Savoie Magazine n°139 d'avril 2012

jeudi 22 mars 2012

Les travaux de sécurisation des abords du stade des Chardons inaugurés à Copponex

R22_03_2012_copponex.jpg

Lire la suite...

- page 1 de 2