Blog Jean-Paul AMOUDRY, Sénateur Honoraire, Conseiller Départemental de Haute-Savoie

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - union centriste et républicaine

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 1 septembre 2014

Réponse à la Question écrite sur le reconnaissance de l'optométrie au titre des professions relevant du code de la santé publique

Question écrite n° 12303 de M. Jean-Paul Amoudry (Haute-Savoie - UDI-UC)
Publiée dans le JO Sénat du 26/06/2014 - page 1493


M. Jean-Paul Amoudry attire l'attention de Mme la ministre des affaires sociales et de la santé sur la nécessaire reconnaissance de l'optométrie au titre des professions relevant du code de la santé publique.
En effet, la diminution du nombre de médecins ophtalmologistes, couplée à l'accroissement des besoins en soins oculaires, conduit à un allongement des délais d'obtention d'un rendez-vous pour une consultation (deux à six mois d'attente).
Aussi, faute d'une prise en charge rapide, certains troubles oculaires et visuels peuvent avoir de lourdes conséquences médicales et sociales.
Cette réalité devrait nous amener à prendre en compte le rôle d'autres segments professionnels qui pourraient contribuer à renforcer l'offre de soins pour les affections de l'œil, et notamment la nécessité de déléguer certains actes de prévention et de soins aux optométristes.
La reconnaissance de cette profession, adoptée par la grande majorité des pays européens, mérite examen. Les optométristes suivent une formation universitaire reconnue par le ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche. Au-delà d'intérêts catégoriels, l'insertion de l'optométrie, encadrée, dans l'organisation des soins visuels en France est un moyen de pallier efficacement et durablement les difficultés d'accès aux soins oculaires, les ophtalmologues pouvant alors concentrer leur activité sur les cas pathologiques.
C'est pourquoi il lui demande de bien vouloir lui préciser ses intentions en la matière.

Lire la suite...

jeudi 13 octobre 2011

Constitution des groupes politiques au Sénat

Après le renouvellement du Sénat du 25 septembre 2011, et l’élection de son Président, chaque Sénateur a été invité à adhérer à un groupe politique.

Cette adhésion a permis de déterminer les effectifs de chaque groupe politique dans la nouvelle composition de la Haute Assemblée.

Les groupes politiques sont répartis à la représentation proportionnelle au sein des commissions permanentes. Cette répartition proportionnelle intervient également pour la nomination des postes de vice-présidents et de secrétaires au Bureau du Sénat et dans chaque Commission.

Les groupes politiques, et notamment leurs Présidents, exercent un rôle important aux divers stades de la procédure législative.

Le Groupe de l’Union Centriste, auquel j’appartiens, a reçu la dénomination de : « Groupe de l’Union Centriste et Républicaine » (UCR). Il compte 31 Sénateurs, et représente les différentes sensibilités (démocrate chrétienne, libérale, radicale et démocrate sociale) qui appartiennent à la grande famille centriste, et partagent les mêmes valeurs.

François ZOCCHETTO, Sénateur de la Mayenne, a été réélu à l’unanimité, Président du Groupe UCR.

Lire la suite...